F.A.Q.

1. La cellulose brûle-t-elle ?

2. Les rongeurs vont-ils venir dans la cellulose ?
3. Et la poussière ?
4. La cellulose perd-t-elle ses qua lités en prenant l'humidité ?
5. Est-ce que la polyuréthane giclée est semblable à la MIUF ?
6. Si on isole avec la fibre de verre R-20, est-ce qu'on a réellement un rendement de R-20 ?

1. La cellulose brûle-t-elle ?
Réponse : La cellulose contient du sel de bore ce qui permet à la cellulose d'être protégée contre les flammes, la cellulose se consume mais ne brûle pas, aucune flamme n'apparaît.


Haut de la page



2. Les rongeurs vont-ils venir dans la cellulose ?

Réponse : Les rongeurs ne feront jamais leurs nids dans la cellulose parce que celle-ci est traitée avec du sel de bore, dans un milieu salé tout être vivant se déssèche, ce qui entraîne la mort, les rongeurs ne viendront jamais dans la cellulose.

Haut de la page


3. Et la poussière ?

Réponse : Lors du soufflage, la cellulose fait de la poussière, néanmoins dès l'application du produit faite la poussière se dissipe, il suffit alors de balayer.

Haut de la page


4. La cellulose perd-t-elle ses qua lités en prenant l'humidité ?

Réponse : La cellulose de papier peut capter jusqu'à 30% d'humidité par rapport à son poid sans perdre ses qualités isolantes.

Haut de la page


5. Est-ce que la polyuréthane giclée est semblable à la MIUF ?

Réponse : Il ne faut pas confondre la mousse de polyuréthane coulée sur place et la mousse d'urée-formaldéhyde (MIUF) utilisée durant les années 1970. L'utilisation de ce dernier produit a soulevé certaines inquiétudes par rapport à la santé, et dans la plupart des régions, la loi exige que la présence de la MIUF soit divulguée aux acheteurs ou bailleurs potentiels. Même si l'isolation en polyuréthane peut paraître semblable, elle est fabriquée à partir de différents matériaux et ne comporte pas les risques pour la santé qui sont associés à la MIUF. Ce genre de matériau fournit une excellente protection thermale puisqu'il remplit de façon efficace les cavités de construction.

Haut de la page


6. Si on isole avec la fibre de verre R-20, est-ce qu'on a réellement un rendement de R-20 ?

Réponse : Une étude récente du Oak Ridge National Laboratory (le laboratoire national de recherche des Etats-Unis) conclue que la valeur isolante globale des murs standards de 2 sur 6 isolés à l'aide de fibre de verre en matelas pourrait être moindre que les valeurs exigées par la loi québécoise sur l'efficacité énergétique. L'étude faite par logiciel sur une maison standard de 1540 pieds carrés démontre qu'en tenant compte des pièces de bois et des joints avec les portes et fenêtres, la valeur isolante des murs passe de R-19 à R-13.6. Lorsqu'en plus l'isolant n'est pas parfaitement installé et que l'isolant est partiellement comprimé pour passer le filage électrique, la valeur isolante peut chuter à R-11,4. Finalement, les chercheurs croient que la valeur isolante pourrait être encore moindre dans un contexte réel si on ajoute les facteurs de vent et d'humidité. La raison « économique » qui justifie l'utilisation de ce mode d'isolation en a fait le standard actuel de l'industrie de la construction résidentielle, mais lorsqu'on tient compte des économies de chauffage, d'autres méthodes d'isolation plus coûteuses à réaliser se révèlent plus économiques à moyen terme.

Haut de la page